Bon été à tous!

Un constat s’impose après avoir rencontré en mai dernier 16 groupes de travail créés pour mettre en œuvre le Plan d’action : quelle force de changement !

Je suis très impressionné par l’énergie et la créativité engagées par les membres de notre communauté pour transformer l’Université. Ce travail collaboratif, source d’innovation et de dépassement, engendre une vague de résultats déjà visibles. Vous pouvez en apprendre plus sur des nouvelles actions réalisées – l’intégration du département de kinésiologie à la faculté de médecine et la mise en œuvre du Centre de pédagogie universitaire – dans la deuxième édition de l’infolettre qui a été acheminée par courriel.

D’autres actions atteindront ce stade bientôt, et d’ici là je nous souhaite à tous un été inspirant et des vacances reposantes pour revenir en pleine forme et remplis d’énergie pour continuer de plus belle.

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Tournée des établissements affiliés de santé et services sociaux

L’engouement pour notre Plan d’action dépasse nos murs! Après avoir partagé notre objectif, nos cinq engagements et nos 25 actions avec nos deux écoles affiliées et les cégeps de la région métropolitaine, une tournée de nos établissements affiliés dans le secteur de la santé et des services sociaux a été organisée afin de favoriser le rapprochement et de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Université de Montréal.

Depuis janvier dernier, le recteur et moi-même, accompagnés des vice-rectrices et vice-recteurs et des doyennes et doyens des domaines liés à la santé, avons rencontré les équipes de direction des établissements suivants (d’autres rencontres sont prévues) :

– CIUSSS Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal
– CIUSSS Est-de-l’île-de-Montréal
– CHU Ste-Justine
– CHU Philippe-Pinel
– Institut de cardiologie de Montréal
– CIUSSS Nord-de-l’île-de-Montréal

Ces rencontres d’échange ont été très fructueuses et nous ont permis d’identifier des pistes de collaboration dans des secteurs variés, de la formation continue à la recherche autour des thématiques transversales, en passant par les stages et l’engagement avec les diplômés et la communauté. Première retombée concrète, à la demande des établissements partenaires : Martine Jalbert, adjointe de la vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études, a été identifiée comme personne-contact centrale. Un moyen de plus pour renforcer nos liens avec nos établissements affiliés!

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Lancement de la 3ème vague de groupes de travail

Avec l’arrivée du printemps, les nouveaux groupes de travail bourgeonnent! Deux nouveaux groupes ont été constitués de personnes provenant d’unités et de postes divers, chacun apportant une perspective unique et enrichissante.

En plus du groupe de travail mis sur pied pour réaliser l’action visant à « Concevoir une stratégie d’appui et de promotion des talents en recherche afin de positionner l’Université comme chef de file national et international », un groupe a été formé, non pas en lien direct avec une seule action, mais pour répondre à un besoin à l’intersection de quelques actions.

En effet, le développement d’initiatives pour sensibiliser les étudiants à la réalité de l’entreprenariat touche à la fois aux activités interdisciplinaires et aux parcours thématiques, dans le but d’enrichir l’expérience étudiante. Nous avons donc jugé bon de confier à une petite équipe ce mandat afin de répondre à un souhait exprimé à maintes reprises lors de la grande consultation de la communauté sur la transformation institutionnelle.

Bon succès à tous!

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

État d’avancement du Plan d’action 2016-2021

Moins d’un an après sa mise en marche, je suis heureux de vous présenter un état d’avancement du Plan d’action 2016-2021. Ce tour d’horizon a été présenté au Conseil le 11 décembre 2017, au Comité de planification le 15 décembre 2017 et à l’Assemblée universitaire le 22 janvier.

La mise en œuvre de ce Plan, présenté en mars dernier, est une opération encore jeune, mais on peut constater qu’elle est déjà très porteuse, surtout grâce à la mobilisation de la communauté universitaire, notamment par des groupes de travail qui réunissent des personnes de toutes les unités (photo plus bas) et par les échanges avec des agents de changements névralgiques. C’est cette intelligence collective, cette mise en commun des idées innovantes et des meilleures pratiques qui nous porte vers une Université qui tire profit de ses forces en transcendant les frontières.

J’espère que vous apprécierez cet aperçu du travail accompli et du changement de culture qui s’opère. Vous pourrez également en apprendre davantage sur deux des premières actions réalisées en lisant le bulletin spécial publié prochainement. Et n’hésitez pas à nous transmettre vos commentaires, vous contribuez ainsi à l’effort collectif.

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Bilan 2017

Le temps des fêtes portant aux bilans, je me réjouis de constater que l’année qui se termine fut remplie de moments emballants, de rencontres enrichissantes et d’échanges fructueux.

Les grands moments de la transformation institutionnelle, en 2017 :
•   L’adoption du Plan d’action par le Conseil de l’Université en février
•   Le lancement des premiers groupes de travail en mars
•   La tournée de présentation du Plan d’action par le recteur et moi-même auprès de 1500 membres de notre communauté en avril
•   La présentation du Plan d’action aux équipes de direction de nos écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal en mai
•   La présentation du Plan d’action à l’ensemble des directions des cégeps de la région métropolitaine en septembre
•   L’affichage de l’objectif de la transformation à travers l’Université en octobre
•    Le lancement de quatre nouveaux groupes de travail en novembre.

Décembre nous amène à faire un nouvel état d’avancement du Plan d’action, que je partagerai avec vous en janvier, après présentation à l’Assemblée universitaire. D’ici là, je vous souhaite des fêtes inspirées par la collaboration, l’interconnexion des savoirs et l’innovation!

 
Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Lancement de la 2e vague de groupes de travail

Huit mois après le début de la mise en œuvre du Plan d’action, quatre nouvelles actions sont dotées de groupes de travail, un second lancement réussi grâce à la participation de personnes de tous horizons qui répondent à l’appel pour continuer à transformer notre Université. Ceci porte à 20 le nombre d’actions en cours de réalisation. Les trois dernières actions seront lancées au printemps prochain.

Cette réunion de lancement nous a permis de recueillir quelques commentaires. Porteurs, responsables et membres apprécient que la méthode elle-même par laquelle nous réalisons les actions soit innovante, collaborative et qu’elle tire avantage de l’interconnexion des savoirs. Des participants aux groupes déjà en cours ont témoigné du dynamisme et de la richesse de l’expérience du travail avec des gens de provenance diverses, des idées originales qui découlent de l’intelligence collective et de la solidité de l’opérationnalisation du Plan d’action.

Nul doute que tous ces participants à la mise en œuvre des actions seront des ambassadeurs positifs qui répandront autour d’eux le goût de transformer notre Université. Bon succès aux nouveaux groupes de travail et à tous les membres de notre communauté qui en sont inspirés!

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Voir et vivre la Transformation

Neuf mois après l’adoption du Plan d’action – Transcender les frontières 2016-2021, on peut réellement dire que la transformation institutionnelle est vivante, non seulement parce que près du trois quarts des actions sont en marche, mais aussi parce que la communauté a répondu à l’appel pour mettre la main à la pâte et mettre en œuvre le Plan.

Par différents moyens, dont 300 affiches qui rappelleront l’objectif de la transformation dans vos salles de réunion, d’autres publications sur UdeMNouvelles et ce site web, nous communiquerons régulièrement avec la communauté afin que chacun de vous puissiez voir et vivre le changement, au quotidien et à long terme. Ensemble, nous réussirons un vrai changement de culture dans notre Université, pour la rendre plus collaborative, en misant sur l’interconnexion des savoirs et l’innovation.

Merci à toutes et tous de votre collaboration!

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Le plan d’action Transcender les frontières 2016-2021 est en marche!

La tournée du recteur et du vice-recteur aux ressources humaines et à la planification a permis d’échanger avec plus de 1500 membres de la communauté universitaire, dans le cadre de 15 rencontres sur le campus, sur l’avenue du Parc, à Laval et à St-Hyacinthe, avec un contact par visio-conférence à Trois-Rivières. Consultez la présentation et obtenez plus d’informations sur le plan d’action et le démarrage des groupes de travail.

Vous vous demandez : « Comment puis-je m’impliquer et participer à la transformation ? ». Vous êtes tous des acteurs de ce grand projet, vous êtes invités à collaborer davantage, à innover et à relier les savoirs. Vous pouvez nous communiquer vos idées mais aussi les partager avec vos supérieurs et vos collègues. Nous serons ravis de connaître vos initiatives qui soutiennent la vision de la transformation :

 « Être une université plus collaborative,
qui mise sur l’interconnexion des savoirs et l’innovation
pour actualiser son projet académique,
se distinguer parmi les meilleures
et accroître son impact sur la société. »

 

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Présentation du Plan d’action Transcender les frontières 2016-2021

La réflexion collective menée sur la transformation institutionnelle a permis de dégager les grands enjeux transversaux et d’aboutir en un plan d’action – Transcender les frontières, où l’on y retrouve

1 OBJECTIF
5 ENGAGEMENTS
25 ACTIONS

Notre ambition est qu’en réalisant cet ensemble sur l’horizon 2021, nous aurons contribué à transformer l’UdeM.

Nous visons à ce que l’UdeM transcende les frontières …

  • Du savoir
  • De l’enseignement et de la recherche
  • De sa propre dynamique organisationnelle
  • De ses relations avec la société
  • Et … du monde !

Toute la communauté universitaire est conviée à participer à cette construction de notre avenir collectif. Voilà pourquoi nous entendons poursuivre notre travail avec l’ensemble de la communauté de l’UdeM pour faire de notre établissement la meilleure université qui soit.

Le vice-recteur aux ressources humaines et à la planification
Jean Charest

Transformation institutionnelle : les premiers jalons sont posés

Un rapport synthèse préliminaire[1] de la consultation sur la transformation institutionnelle a été présenté à l’Assemblée universitaire le 16 mai. L’Institut du nouveau monde (INM), qui appuyait l’Université de Montréal dans le processus de consultation, a fait état des résultats des différentes activités de consultation menées à l’Université depuis le 4 décembre 2015. C’est notamment à partir de ces informations que seront prises les décisions à venir dans le cadre de cette transformation.

L’INM a fait preuve de professionnalisme durant toute la consultation et la qualité de l’encadrement que l’Institut nous a offert se reflète dans le document qu’il nous soumet. Il en ressort au premier chef l’immense fierté, exprimée par la majorité des participants, d’appartenir à la communauté de l’Université de Montréal.

Rappelons que les membres de la communauté ont été invités à prendre part au processus de consultation de cinq manières différentes :

  1. Mise en ligne d’un site Web pour le dépôt de commentaires et mémoires
  2. Sondage envoyé aux employés
  3. Kiosques animés pour les étudiants
  4. Forums de discussion ouverts à tous les membres de la communauté
  5. Panel représentatif de la communauté

Un rapport représentatif de la diversité de la communauté UdeM

Le rapport de l’INM constitue une matière première privilégiée en ce sens qu’il traduit les points de vue, les préoccupations et les suggestions des participants. Ce sont 55 mémoires qui ont été déposés au total, autant des rapports individuels que des mémoires collectifs. Quelques 170 personnes ont pris part aux forums de discussion, et plus de 550 étudiants ont répondu aux questions posées lors des kiosques à leur intention. Finalement, un panel composé de 15 volontaires sélectionnés au hasard et représentatifs de la communauté s’est réuni les 7 et 8 avril afin d’approfondir les questions abordées lors des sept forums de discussion précédents.

Durant le processus de consultation, nous avons constaté une grande mobilisation des gens. Quelque 4500 personnes, représentatives de la composition de notre personnel, se sont investies dans cette démarche de manière sérieuse et rigoureuse. À preuve, la lecture des mémoires, l’atmosphère studieuse qui régnait lors des forums, le travail minutieux du panel qui peaufinait encore son « avis » (Annexe 2 du rapport de l’INM) jusque dans les derniers jours. La démonstration a été faite que les gens tiennent à l’Université de Montréal, qu’ils sont fiers d’appartenir à notre institution et que, lorsqu’on les consulte, ils s’investissent.

Des thèmes récurrents

Dans le rapport synthèse disponible sur le site de la Transformation institutionnelle, les auteurs ont identifié chez les participants les cinq principales préoccupations suivantes : la collaboration et l’interdisciplinarité; la gouvernance et la gestion administrative; les relations entre l’Université de Montréal et la communauté environnante et le partage des connaissances; l’identité et le sentiment d’appartenance; l’enseignement et le numérique.

 Que les étudiants de l’UdeM se réjouissent : l’expérience étudiante constitue ce que les auteurs du rapport qualifient de « notion transversale » : peu importe les enjeux discutés, l’amélioration de l’expérience étudiante est une préoccupation de premier plan non seulement pour les étudiants, mais tout autant pour les employés.

Les professeurs et chercheurs trouveront aussi dans ce rapport une confirmation de l’importance accordée à leurs travaux par la communauté. L’enseignement figure en bonne place des sujets d’intérêt et la recherche a été abordée à travers les thèmes de l’interdisciplinarité et du partage de connaissances.

Et la suite?

Notre premier objectif est que le rapport de consultation soit distribué le plus largement possible. Ensuite viendra l’énoncé de principes, qui sera déposé au début de l’automne à l’Assemblée universitaire pour délibération publique. Par la suite, la direction réfléchira davantage en termes de plan d’action. Il faut se rappeler que ce que nous nommons transformation institutionnelle n’est pas indépendant de tout le reste. Nous travaillons de manière concurrente sur le plan stratégique 2016-2020 de l’Université, qui arrivera en même temps sur la place publique. Et bien qu’il s’agisse de deux plans différents, il y aura bien entendu des jonctions très nettes entre les deux.

Je constate que cette idée de transformation institutionnelle fait son chemin. Se questionner à propos de la manière dont l’université devrait envisager son avenir devient de plus en plus fréquent et courant, y compris dans d’autres universités.

 

Le vice-recteur au développement académique
et à la transformation institutionnelle

Gérard Boismenu

[1] Ce rapport sera complété par un traitement des mémoires qui ont été transmis au cours des dernières semaines.